AR_02AR_01de Robin HOBB.

Ce n'est pas sans une tristesse certaine que j'ai refermé le 13° volume de cette longue aventure, relatant la vie de Fitz, fils bâtard du Prince Chevalerie Loinvoyant, qui renonce au trône devant l'existence de cet enfant, en faveur de Vérité, son frère cadet.

AR_03AR_04Fitz est recueilli par le maître d'écurie, Burrich.

Il découvre qu'il possède la magie du vif, qui lui permet de communiquer avec les animaux. Cette magie est considérée comme une tare, un asservissement au règlne animal.

AR_05

ar_06Il découvre également qu'il possède l'Art, la magie des Loinvoyants.

Le Roi Subtil souhaite que, malgré ses origines, Fitz reçoive une éducation digne d'un Loinvoyant.

Instruit par Humbre, l'empoisonneur et espion royal, il apprend son métier d'assassin.

AR_08AR_07Aucun personnage n'est monolithique ; chacun possède ses propres contradictions.

Dans ces treize tomes se mêlent magie, poison, querelles, dragons, amitié, amour, trahison...

AR_09AR_10Le roman s'essouffle un peu au 11° tome, mais les deux derniers sont, comme les dix premiers, captivants.

Toute la vie de Fitz est retracée dans cette épopée fantastique... son amitié avec le Fou, cet étrange personnage, ses difficultés avec son fils adoptif, ses relations avec Ortie, sa fille...

AR12AR_11Ce récit se mèle à une autre saga de Robin Hobb : Les aventuriers de la mer, à lire éventuellement entre le 6° et le 7° tome de l'apprenti assassin.

A lire !

C'est une vraie merveille !

AR_13

A suivre...