sapinNon, je ne vous oublie pas : je suis juste débordée, et salement débordée.

MailJe suis dans ma période "j'ai fait mais j'ai pas fait" : persuadée d'avoir terminé une chose importante (ou pas) à faire, mais que j'ai laissé en plan... ou fermé sans envoyer, ou pire... je suis "à la rue" ! (non, pas SDF, ne vous inquiétez pas, mais juste SCF : sans cerveau fonctionnel.)

Beaucoup de changements dans me vie pour les prochains mois, et le tricot est passé derrière tout le reste : il reste le compagnon de mes nuits d'insomines, quand mes doigts s'agitent tout seuls, quand la tête est trop pleine de questions et d'inquiétudes.

Mon ravelry n'est que projets sans photo qui n'avancent qu'entre 2 et 4 (du mat'), mon blog couine sur le temps qui passe ou se borne à la nécrologie de ces femmes et hommes qui nous quitent et nous laissent désemparés.

Mais, comme on dit, la vie continue, on se secoue les puces et se décrasse les neurones, et en avant!

lutinJe voulais vous remercier pour vos envois de laine pour mon tapis. Il avance à tout petits pas (le tricotin fait trop de bruit la nuit), mais il avance, et vos envois sont autant de rayons de soleil qui égaient la Kokolatière. Même les couleurs froides réchauffent mes journées. Je ne vous oublie pas, bien au contraire. Je manque de temps pour faire ce que j'ai prévu (vivement les vacances !!!)

 

diable

J'ai fait quelques achats inconsidérés sur le site de Holst Garn : les frais de port sont franchement repoussants, mais quand on a "besoin" d'un cône, surtout quand il est en promo, ça peut valoir le cout (z'avez vu au passage, ma mauvaise foi est intacte! )

Bon, c'est pas tout ça, mais après avoir tricoté entre 2 et 5, bu un café, étendu une lessive et mis en route une autre, bu un autre café, à présent que les enfants sont réveillés, on passe aux devoirs... Un dimanche banal...

Bon dimanche.

A bientôt, sollicitez moi : je plane.